Vous pensez que les femmes n'ont pas leur place dans le milieu scientifique ? Qu'elles sont diminuées par rapport aux hommes... Hé bien, ne vous découragez pas mesdames, car nous pouvons encore prouver notre valeur. Et rien de tel qu'un prix nobel pour nous redonner envie d'avancer.

marie-curie-2

 

Marie Salomea Slodowska Curie (Ce sont ses noms de jeune fille ainsi que son nom d'épouse accolés), est originaire de Pologne. Elle fait des études de physique à la faculté de sciences de Paris, dans laquelle il n'y a que 27 femmes pour 776 étudiants. Cela ne l'a pas empêchée d'être première de sa promotion ! Donc, avis à ces messieurs, si vous pensez que plus vous serez nombreux plus vous êtes forts, détrompez-vous. Il suffit à une femme d'avoir un minimum de volonté pour tous vous mettre à terre. (Aller, vous savez que je plaisante... Ou pas ?!)

 

science

 

C'est en 1898 que Marie Curie et son époux décident d'étudier la radioactivité. Et, c'est ainsi que notre prix nobel de sciences fait la découverte du radium, qui serait 900 fois plus rayonnant que l'uranium (C'est à ce moment là que nous pouvons toutes faire l'autruche en prétendant savoir ce que cela signifie...). Bon aller, je vais être gentille et vous expliquer un peu ce que cela représente. Le radium est un minéral (Une pierre, si vous préférez) de couleur blanche qui a tendance à noircir rapidement. [Image ci-dessous] On pense aujourd'hui qu'il a des vertus thérapeutiques qui permettent de soigner le cancer.

 

220px-Section_polie_de_pechblende

 

Vous connaissez tous la fin de cette histoire riche en découvertes. Notre scientifique, trop exposée aux rayons radioactifs, finit par mourir d'une leucémie. Il est tout de même possible de dire que Marie Curie s'est sacrifiée pour la connaissance ainsi que pour la science.